Portrait Lloyd C. chez D’Eux-Mêmes

Portrait Lloyd C. chez D’Eux-Mêmes

3 mai 2018

Aujourd’hui nous vous présentons l’un des nos collaborateurs de la cuisine du Restaurant D’Eux-Mêmes. Restaurant la place du Vieux Marché Rouen. Ce sont ces jeunes garçons et filles qui jours après jours font de leur maximum pour reproduire les saveurs et goûts de la cuisine de notre cher Chef Nicolas Deschamps et faire plaisir aux clients. Il s’agit d’un cuisinier normand, né à Mont Saint Agnan et qui a  grandi à Saint Etienne du Rouvray.

Lloyd CARRON, du haut de ses 27 ans, est un passionné de la cuisine. Nous pourrions même préciser après notre rencontre, que sa passion s’exprime depuis toujours.

Lloyd nous a raconté que c’est son beau-frère qui lui a parlé du métier de la restauration et plus spécifiquement de la pâtisserie. Il se souvient des premiers mots que son beau-frère lui a dit :

« C’est un métier dur, pas facile, mais si tu veux tenter l’aventure, c’est un bon métier »

Voilà, il a tenté cette aventure, et après plus de 14 ans d’expérience dans le métier, Lloyd assure que, même si ce métier est dur, c’est très réconfortant à la fin de la journée de savoir que tu l’on a fait plaisir à tous les clients.

Produits frais, de qualité, du terroir, bref cuisine circuit court Rouen.

Lloyd nous raconte son envie de signer un contrat avec le Restaurant D’Eux-Mêmes car il «voulait passer au niveau supérieur ».

Il avait beaucoup travaillé les bases de la restauration pendant toutes ses années d’études. Il cherchait alors une cuisine où il pourrait perfectionner ses techniques en restant original, audacieux en respectant les goûts de chaque produit.

Cela fait 4 mois qu’il a commencé à travailler au restaurant D’Eux-Mêmes, 9 place du Vieux Marché,  et il a déjà remarqué une vraie évolution dans à ses techniques et dressages des assiettes.

« C’est un entrainement tous les jours ».

Sans amour et sans passion, vous sentirez le résultat dans l’assiette.

La clé pour une cuisine réussie est l’amour. Faire les choses avec envie pour transmettre du plaisir est le but de notre métier.

Portrait-Lloyd

Le plus compliqué pour un cuisinier ?
« Savoir rester humble. Tous les matins il faut se remettre en question : Qu’est ce que je peux faire de mieux ? »

La virtus plus important pour un cuisinier ?
La régularité.

Avez-vous un chef que vous admirez?
Cédric Grolet nouvelle génération – nouveaux gestes- nouveaux produits.

Ton assiette préférée ?
Chili con carne.

Ton objectif à long terme ?
« Mon but est devenir chef, donc, je me dis souvent, qu’un bon chef doit être performants dans tout les domaines d’une cuisine ».